L’Emploi d’Avenir

Pour toutes informations merci de nous contacter au 0262 25 42 21


Pour candidater cliquez ici


Objectif

  • Améliorer l’insertion professionnelle et l’accès à la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés, confrontés à des difficultés d’accès à l’emploi
  •  Permettre une première expérience professionnelle réussie (stabiliser le jeune dans l’emploi d’avenir ou acquérir des compétences et évoluer vers un autre emploi)
  • Ce dispositif s’inscrit donc dans une logique de parcours
  • 1ère étape permettant aux jeunes d’atteindre à terme un niveau de qualification et ainsi de réaliser projets personnel et professionnel

 


employeurs éligibles

  •  Secteur marchand :
  • Les employeurs affiliés au régime d’assurance chômage dont les activités relèvent de l’arrêté du Préfet de région du 05 mai 2014
  • Les particuliers employeurs ne sont pas éligibles aux emplois d’avenir.

 

  • Secteur non marchand :
  • Associations loi 1901 créées depuis + 1 an;
  • Collectivités territoriales et leurs groupements ;
  • Autres personnes morales de droit public, hors Etat ;
  • Groupements d’employeurs organisant un parcours d’insertion et de qualification (GEIQ) ;
  • Structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) ;
  •  Personnes morales de droit privé chargées de la gestion d’un service public

 


public

  • Jeunes sans emploi âgés de 16 à moins de 26 ans, moins de 30 ans s’ils sont travailleurs handicapés (au jour de la signature du contrat) :
    • Sans qualification
    • Peu qualifiés (niveau CAP/BEP) et en recherche d’emploi depuis au moins 6 mois au cours des 12 derniers mois jusqu’au niveau BAC+3 validé et en recherche d’emplois depuis 12 mois sur les 18 derniers mois

 


Engagements de l'employeur

 

  • L’emploi d’avenir comprend des actions de formation, prévues dans le contrat en fonction des compétences visées. Les financeurs de formation (OPCA…) seront mobilisés pour l’accès à leur offre de formation, adaptée au besoin.
  • En cours d’emploi, un accompagnement externe est prévu par l’opérateur (les missions locales ou Cap emploi pour les TH).
  • A la fin des 3 ans d’aide : pérennisation de l’emploi chez le même employeur, accès à une formation (alternance privilégiée) ou accès à l’emploi chez un autre employeur en capitalisant sur les compétences acquises.

 


avantages

Une aide de l’État d’un montant de :

  • Secteur marchand : 35% du taux horaire brut du SMIC
  • Secteur non marchand : 90% du taux horaire brut du SMIC

 

Exemple

Sur la base d'un SMIC à temps plein :

  • taux horaire 9.61€
  • Nombre d'heure 151.67
  • Entreprise de moins de 10 salariés
  • Salaire brut :
  • Charges patronales estimées
  • réduction LODEOM droit commun (ent moins de 11 sal ou dans certains secteurs d'activité quel que soit nb de sal)
  • exo charges AS, AF
  • Salaire brut chargé
  • aide de l'état :
  • salaire net :
  • cout net pour l'employeur :

secteur marchand

1457,00€

42,81%               624,00€

28,10%               410,00€




1672,00€

35,00%               510,00€

1144,00€

1162,00€

secteur non marchand

1457,00€

45,60%               665,00€


 

 

30,60%               446,00€

1676,00€

90,00%               1312,00€

1144,00€

364,00€